Margot

Immenses guerrières d'un monde intemporel, les êtres de Margot interpellent notre inconscient sur l'héritage de notre éthique. L'Oeuvre ne représente qu'un fragment de milliers d'entités pouvant se multiplier afin de démontrer le pouvoir du nombre face à des décennies de codes figés .

Bio

Octobre 2014, Margot commence à dessiner. Sa création se fait fluide et frénétique. Compulsive, elle dessine tous les jours, des heures durant à assouvir ce besoin.
Au fil des mois,son travail devient de plus en plus complexe. Sous ses yeux , se révèle un monde peuplé de femmes libres, sexuelles, guerrières, gardiennes.... Les Êtres de Margot dégagent puissance et mysticisme et nous emmènent aux portes d'un monde jusqu'alors inconnu.

Les dessins de Margot appartiennent à la famille des productions obsessionnelles du type de celles d’Augustin Lesage et de quelques-uns des art-brutistes. Ils évoquent aussi les mandalas bouddhistes, si ce n’est qu’ils ne sont pas de forme circulaire mais rectangulaire. La symétrie, rigoureuse, est systématiquement verticale et la couleur, toujours du rouge, utilisée de façon parcimonieuse, comme pour faire surgir une lumière venant de derrière la composition. On ne peut s’empêcher d’établir un parallèle avec les dessins spirites, minutieusement composés à partir de microéléments qui se développent, en dehors du contrôle conscient du dessinateur, selon un processus quasi organique. On pense aussi au propos de Breton dans le Manifeste du surréalisme : « Si les profondeurs de notre esprit recèlent d’étranges forces capables d’augmenter celles de la surface, ou de lutter victorieusement contre elles, il y a tout intérêt à les capter, à les capter d’abord pour les soumettre ensuite, s’il y a lieu, au contrôle de notre raison.

Auteur: Monsieur Louis Doucet

Expos

Albums (4)

Autres

Contact